17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 20:12

Grosse journée et beaucoup de temps perdu aujourd'hui... Lucas a repris la chimio hier, le premier jour est toujours plus long mais j'avais espoir qu'aujourd'hui ce soit plus rapide. J'avais oublié comment ça fonctionne ici...! Moralement cette cure se passe mieux que la première mais comme je trouvais qu'il avait quand même encore pas mal de colère en lui, j'ai demandé qu'il rencontre la psychologue. On m'a répondu que c'était une bonne idée, qu'elle allait passer pendant la chimio... puis juste après... puis d'attendre encore un peu... puis un peu plus... et finalement après plus de deux heures d'attente, on a fini par nous dire qu'elle avait déjà quitté l'hôpital, sans passer nous voir. No comment...

 

En dehors de ça Lucas va plutôt bien, il est toujours nauséeux, ne mange rien à l'hôpital et pas grand chose non plus à la maison, mais jusqu'ici il n'a vomi qu'une fois. En parallèle il a assuré quasiment toute sa semaine d'évaluation alors il commence à fatiguer pas mal, j'espère que ses batteries tiendront jusqu'à la fête de l'école demain, il compte bien en profiter et il a déjà prévenu l'infirmière qu'il faudrait "qu'elle se grouille" pour que la chimio passe vite !!!!!

 

Vous êtes plusieurs à m'avoir posé des questions sur les traitements de Lucas, ici ou par mail. Désolée, je n'ai pas pris le temps d'y répondre individuellement... Je ferai un article quand ce sera plus calme la semaine prochaine pour donner plus d'explications (d'ailleurs si vous avez vous aussi des questions n'hésitez pas, c'est l'occasion !).

 

Bon, je file faire mon gateau pour demain maintenant !!!!!

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sophie, la maman de Lucas
commenter cet article

commentaires

kikie 21/06/2016 13:50

Alors!!! cette fête de l'école!! je suis sure que tout a été parfait et que Lucas s'est bien amusé.Je pense à vous .
Kikie

Léa 19/06/2016 07:37

Alors, Lucas s'est il bien amusé à la fête de l'école ? Est-ce que l'infirmière s'est grouillée ????
Je vous comprends pour la psy, c'est vraiment rageant d'attendre (et de faire attendre Lucas) pendant des heures pour rien. Parfois il suffirait juste d'un peu de communication pour que tout aille mieux...
Quand est-ce qu'il finit sa chimio et qu'il rentre à la maison ? Quelle est la suite du programme ?

Delphine 18/06/2016 17:25

Bonjour Sophie
J'espère que la fête sera une joyeuse parenthèse pour Lucas.
Sinon, j'ai une question, oui : Lucas a rechuté mais comment cela se manifeste-t-il ? Par des métastases ? Dans quelle région de son corps cela a-t-il recommencé ?
Sinon je comprends bien la colère de Lucas. Il doit avoir l'impression que tous les traitements pénibles n'ont servi à rien. Beaucoup d'adultes touchés par le cancer disent que l'annonce de la rechute a été plus difficile à 'digérer' que la première annonce de la maladie.
Quant au garçon de sa classe qui l'ennuie, il faut lui répondre que toute façon, TOUT LE MONDE meurt, que lui aussi mourra un jour ou l'autre, que ce soit jeune ou âgé. Evidemment ce n'est pas une pensée très agréable, on s'en passerait bien. C'est pourquoi il faut essayer de profiter, d'apprécier chaque instant qui passe...
Beaucoup de courage pour ces prochaines semaines.

sophie B 18/06/2016 06:15

Bonjour Sophie,
quel dommage que la psy n'ait pu passer, il a dû y avoir une mauvaise communication entre le personnel. Je comprends parfaitement la colère de Lucas, ce n'est plus le petit garçon de cinq ans qui se laissait mener, Maintenant il s'affirme plus et réagit plus fermement...J'espère qu'il profitera au maximum de la fête de l'école. Et que sa grande soeur, dont on ne parle plus, sera là à ses côtés. bisous à tous

Elisanna 17/06/2016 23:57

Bonsoir
Ayant travaillé longtemps en centre hospitalier, je constate que les événements qui m'insupportaient a l'époque sont malheureusement toujours d'actualité: des attentes inutiles pour les patients, des promesses non tenues, des couacs à répétition... La grande machine qu'est l'hôpital n'est pas toujours bien huilée! Je ne supportais pas que les patients en pâtissent...il vous faut retenir ceux du personnel qui se donnent réellement du mal pour vous et garder les moindres petites satisfactions comme de grandes victoires... Croyez bien que souvent nous, personnel hospitalier, sommes les premiers révoltés quand le système déraille.
Je croquerais bien un bout de votre gateau: je suis sûre que le petit bonhomme va passer un bon moment lors de la fete de l'école. Profitez!
Plein de pensées ...
Elisanna

Sophie 17/06/2016 22:26

Merci pour ces nouvelles. Ne pensons qu'à la fête de l'école et à la joie de Lucas . Milles pensées pétillantes pour demain !

Présentation

  • : Lucas, sa vie, son combat.
  • Lucas, sa vie, son combat.
  • : Le combat de Lucas, 5 ans au moment du diagnostic en 2011, contre une vilaine maladie appelée neuroblastome métastatique de stade IV (cancer pédiatrique). Un récit écrit par sa Maman au jour le jour pour partager avec vous les petits et gros soucis du quotidien tout au long de cette épreuve. Laissez un commentaire lors de vos visites ça nous fera très plaisir.
  • Contact

Recherche

Les Autres Petits Guerriers Touchés Par Le Neuroblastome