18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 20:59

Lucas est allé à l'école ce matin. Il a tout fait ce weekend pour que ça puisse se faire : se coucher tôt, faire la sieste, manger (un peu), rattraper le retard des leçons... Après ces deux jours il avait l'air plus reposé et, même s'il avait encore mal au ventre au lever, il était tout content à l'idée de retrouver ses copains de classe.

 

Mais ce midi il était à nouveau à plat, les 3h d'école lui avaient pompé toute son énergie, alors je l'ai gardé à la maison et il a dormi plus de 2h cet après-midi... Voilà, c'est notre quotidien, visuellement il ne semble pas malade, il fait tout pour donner le change d'ailleurs, mais à l'intérieur son organisme peine à suivre et fatigue beaucoup plus rapidement.

 

Ce n'est pas par choix qu'il reste à la maison, ce midi il insistait pour que je le ramène, alors qu'il était affalé sur la table de la cuisine, la tête sur son bras, les yeux qui se fermaient tout seuls... S'il pouvait il irait tous les jours, il a envie d'apprendre, il a envie d'être avec ses copains, il a envie de faire partie de sa classe comme tout le monde, il ne veut pas qu'on le traite de fainéant, il ne veut pas qu'on le traite à part... mais c'est un fait, il a besoin de plus de repos et il a aussi sa vie de malade à côté de sa vie d'écolier. Les rdv, les prises de sang, les examens, les transfusions, les chimios... tout ça prend aussi beaucoup de temps et on n'a pas encore trouvé comment faire pour qu'il se dédouble !

 

Au cas où certains liraient ceci... Si Lucas est absent si souvent, ce n'est pas du cinéma ! (voilà c'est mon petit coup de gueule du soir, qui n'aura probablement pas beaucoup d'effet mais qui m'aura au moins fait du bien sur le coup !)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sophie, la maman de Lucas
commenter cet article

commentaires

Alexandra 23/10/2016 18:42

Du cinéma... qu'est qu'il ne faut pas lire ! N'écoute pas ces gens Lucas, tu es bien plus courageux qu'un grand nombre d'adultes. Plein de bisous et de courage pour la suite de ton traitement :)

Marie 23/10/2016 11:36

Qu'elles sont pathétiques ces mauvaises langues!...comment peut-on être aussi tartes ? Allez hauts les cœurs Sophie ! Nous sommes là, nous ! et sans prétention aucune, nous connaissons le courage et la vaillance de Lucas. Je vous souhaite de bonnes vacances, bien reposantes et vous embrasse bien forts. Marie

anonyme 22/10/2016 22:46

Non c'est pas du cinéma, et pourtant ça pourrait l'être : ce serait une grande leçon si votre histoire passait sur les écrans et que tout le monde prenait conscience du courage qu'il vous faut tous les jours !!!!!

nadege 20/10/2016 10:31

Si seulement ils savaient comme nos enfants rêvent de pouvoir aller chaque jour à l'école toute la journée... Si seulement ils savaient comme il leur arrive de souffrir dans leur chair... Si seulement ils pouvaient imaginer l'angoisse et la peur qui nous ronge quotidiennement malgré la façade souriante affichée...
On ne peut pas lutter contre la bêtise, pas facile de les ignorer, je sais, mais c'est surement le plus efficace malgré tout...
(Mais taper du poing sur la table ça fait du bien aussi ;) , et si plus personne n'ennuie ma fille au collège à cause de sa perruque, c'est surement parce que dés le premier jour, l'enfant (plus grand bien sur, c'est mieux!) qui s'est moqué d'elle s'est fait très sérieusement remettre en place successivement par les pions, la cpe, la prof principale et le proviseur... de plus, ses parents ont été prévenu... A oui, parfois il faut sortir l'artillerie lourde! (tu n'as peut être pas envie ou tu l'as déjà fait, mais n'hésite pas à en parler au directeur de l'école, je suis instit et une année j'ai convoqué une famille qui avait émis à la sortie de l'école des propos très déplacés au sujet d'un enfant sourd de ma classe...)
Bon courage, et je vous souhaite les meilleurs vacances possibles!!

kikie 20/10/2016 10:04

Je suis émue de lire le commentaire de la maîtresse de Lucas. Merci Madame. Cà me fait chaud au coeur de savoir que notre Lucas est accompagné,soutenu et aimé dans sa classe. Je vous souhaite à vous, maîtresse de Lucas de bonnes vacances bien méritées. Ayant mes trois filles dans l'enseignement , je mesure au quotidien leur investissement dans leur travail. Bonnes vacances à tous, et des bisous à Lucas.

Maitresse 19/10/2016 21:35

Lucas dans la classe nous savons que tu es courageux et que tu fais de ton mieux pour être avec nous autant que tu le peux mais que parfois ce n'est pas possible. Nous sommes toujours contents de te voir arriver le cartable sur le dos, tu fais partie du groupe classe comme chacun des autres enfants même si parfois tu es absent, ta chaise et ton bureau t'attendent et les copains demandent souvent de tes nouvelles. Passe de très bonnes vacances. Maitresse

Sophie, la maman de Lucas 20/10/2016 21:31

Merci Géraldine pour ces mots touchants et réconfortants. C'est grâce à vous tous que Lucas est si content d'aller en classe et qu'il tient à "garder le rythme" !

Léa 19/10/2016 21:29

Quelle belle bande d'abrutis !!!!! Désolée de l'expression mais franchement c'est tout ce qui me vient à l'esprit. Il y en a peu qui auraient le quart du courage de Lucas dans la même situation alors qu'on arrête de juger les autres, un enfant en plus, quand on n'a aucune idée de ce qu'ils vivent !

Véro 19/10/2016 19:45

Si seulement ça pouvait vraiment être du cinéma ! Si seulement ça pouvait être pour de faux comme disent les enfants... Il est tellement incompréhensif de savoir que vous entendez cela, de gens qui sans doute savent que Lucas a un cancer ! On ne peut être qu'abasourdi que des gens aient si peu d'empathie alors que le courage de Lucas et de tout les enfants gravement malades est au contraire une preuve énorme de force.

kikie 19/10/2016 11:35

Il faut laisser les mauvais pensants de côté. quelle honte!! Lucas si courageux est un exemple pour tous. Sophie, ne tiens pas compte des réflexions de certains, ce serait leur faire trop d'honneur.
Les vacances vont profiter à Lucas, qu'elles soient les plus heureuses et belles possible pour tous les quatre. kikie

Vanessa 19/10/2016 09:19

Bonjour. Incroyable que des gens puissent laisser entendre que Lucas serait absent sans raison valable. La connerie n'a aucune limite. Bon courage, en espérant que Lucas récupère bien pendant les vacances. Une anonyme.

sophie B 19/10/2016 06:19

A mon tour de m'indigner, Sophie, qui ose traiter Lucas de paresseux ? C'est totalement inimaginable, on souhaiterait presque que les accusateurs vivent la même épreuve, eux ou leurs proches, pour voir "comment ça fait" !!! Honte à eux et honneur à Lucas qui leur donne une leçon de courage. Bisous au guerrier

Sophie 18/10/2016 23:06

Mais qui, qui pourrait, oserait penser que c'est du cinéma ??? Je ne peux pas croire qu'il existe des êtres assez bêtes et méchants pour imaginer cela .. et pire encore le sous-entendre ou le dire. Parfois j'ai l'impression de vivre dans un monde parallèle quand je lis de telles horreurs. Ne les écoutez surtout pas Sophie, essayez de ne pas laisser ces insanités arriver à vos oreilles et encore moins à votre coeur. Quelle doit être la vie de ces pauvres imbéciles pour n'avoir que ce genre d'aigreur à ressasser ... Je pense que votre force, votre intelligence, votre dignité, votre courage à vous, à Lucas, à votre mari et votre fille doivent les faire se sentir infiniment petits et misérables. Et là-dessus, ils ne se trompent pas. Je vous embrasse

Lisa 18/10/2016 23:00

Comme je le comprend ❤ c'est dure de subir le regard et l'incompréhension des autres... Avec ma maladie je ne peut pas faire tout ce que je veux je ne peux plus aller en cours et c'est très dure alors je le comprends... Quand jetais encore scolariser jetais si souvent absente que j'avais l'impression d'être une étrangère quand j'étais en classe... Tout le monde me posait des questions j'étais harcelé par certains c'était pas évident de leur faire comprendre ma maladie... Courage a vous et a Lucas ❤

Velleda 18/10/2016 22:24

Oh comme je vous comprends madame ! Je suis moi-même atteinte d'une maladie bien moins grave que celle de Lucas et j'ai bien souvent le droit à ce type de remarques.
Ne vous laissez pas abattre mais ne vous laissez pas faire !
Vous et Lucas avez déjà assez de problèmes comme ça pour qu'on vous pourrisse avec de telles remarques.
Bon courage et j'espère que les vacances seront reposantes pour le loulou !

Présentation

  • : Lucas, sa vie, son combat.
  • Lucas, sa vie, son combat.
  • : Le combat de Lucas, 5 ans au moment du diagnostic en 2011, contre une vilaine maladie appelée neuroblastome métastatique de stade IV (cancer pédiatrique). Un récit écrit par sa Maman au jour le jour pour partager avec vous les petits et gros soucis du quotidien tout au long de cette épreuve. Laissez un commentaire lors de vos visites ça nous fera très plaisir.
  • Contact

Recherche

Les Autres Petits Guerriers Touchés Par Le Neuroblastome