26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 22:31

Je sais, ça fait un petit moment que je n'ai pas donné de nouvelles... C'est les vacances mais j'ai l'impression d'être plus surmenée que jamais !!!! Et pourtant "je ne travaille pas", bla bla bla... je vous épargne le cliché, peut-être que j'y reviendrai un autre jour ! Tout me pèse et me semble épuisant, même de petites choses banales, je suis comme vidée de toute mon d'énergie.

 

Je crois que je suis fatiguée moralement, tout simplement. Ces derniers mois ont été durs psychologiquement et même si nous semblons avoir pris nos habitudes en jonglant habilement (ou pas d'ailleurs) entre les traitements qui s'enchainent et la vie quotidienne, au fond de nous la peur viscérale de l'avenir est toujours aussi présente. Il n'y a pas une journée où je ne pense pas avec inquiétude à ce qui attend Lucas, pas une nuit où j'arrive à dormir sereinement sans penser aux statistiques et à tous ces enfants que je connais et qui ont tous vécu le même sort... C'est dur de garder la face et d'accrocher son sourire le matin au réveil, on le fait pour son enfant, parce qu'il faut tenir et qu'on n'a pas le choix, mais il faut tellement d'énergie pour réussir à masquer l'inquiétude au quotidien !

 

Lucas, lui, profite de ses vacances à petite vitesse. L'objectif principal est de se reposer et d'éviter les microbes qui commencent à arriver un peu partout. Evidemment il est en aplasie... oui, encore... alors on reste le plus possible à la maison et on s'occupe comme on peut. On a fait des bricolages d'Halloween, on va bientôt enchainer avec ceux de Noël, au moins ça l'occupe et c'est quand même mieux que les tablettes et autres écrans ! (bon, il y en a quand même un peu, il faut l'avouer...) La semaine prochaine on repart pour une nouvelle série d'examens. Syndrome "boule au ventre" pour moi conne d'habitude... ça ne finit jamais en fait !!!!!

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sophie, la maman de Lucas
commenter cet article

commentaires

Aubas Angélique 01/11/2016 22:08

Oh comme je te comprends plus que tout aujourd'hui. Aller on se motive toutes les deux pour effacer nos angoisses et colères qui nous aident finalement pas vraiment dans ce combat mais bon on n'est pas des super héros non plus, alors des fois, la fatigue parle à notre place. On pense fort aux petits anges qui nous ont quitté, à ceux qui sont guéris aussi, gardons espoir, et surtout surtout je croise les doigts pour le rdv de demain. On est avec vous, on pense fort à vous, merci pour votre message aujourd'hui.

Sophie, la maman de Lucas 02/11/2016 22:17

Non ça n'aide pas dans le combat, mais ça fait du bien de le partager parfois pour l'évacuer !!!! Gros bisous à Emma, j'espère que la journée d'aujourd'hui aura été plus calme.

Loubna 31/10/2016 18:07

Bonjour,

Je suis tombée sur votre site par hasard en cherchant désespérément des associations d'aide au enfants atteints de cancer. Une adorable fillette de 5 ans appelé Rania souffre au quotidien, elle a un neuroblastome métastatique comme Lucas, sa famille est très démunie et ne peut lui offrir les soins et l'opération nécessaire pour arrêter sa souffrance, la pauvre petite a tellement mal qu'elle demande à sa maman de lui serrer fort la tête!

Je serais reconnaissante si vous partagez avec moi des adresses ou informations sur des associations qui peuvent aider cette fillette.

Je vous souhaite bon courage et surtout que Lucas guérisse.

Loubna

Sophie, la maman de Lucas 02/11/2016 22:19

Bonsoir, je ne pense pas que des associations soient les mieux placées pour vous aider. Adressez-vous peut-être plutôt à des médecins, de votre pays ou à l'étranger, pour prendre connaissance des traitements existants et adaptés au cas de Rania. Bon courage dans votre combat.

Véro 29/10/2016 22:39

Bonsoir Sophie, comme les autres je pense que vous auriez bien besoin d'un peu de répit. L'énergie que vous déployez au quotidien épuiserait chacun d'entre nous, il vous faut un peu de temps pour vous pour pouvoir recharger vos batteries (mais j'imagine bien que c'est difficile à concilier avec votre vie de famille...).

Nanou35 29/10/2016 22:00

Bonsoir, je n'ai jamais cessé de suivre le combat de votre Champion, je ne vous oublie pas.

Marie 28/10/2016 12:59

C'est tellement légitime ce que vous décrivez là...et l'on voudrait tellement faire plus pour vous. Vous suscitez l'admiration de tous tant votre courage n'a d'égal que votre persévérance et l'amour que vous portez à votre famille. Mais c'est vrai que tout cela nécessite une énergie incommensurable et que cela est épuisant, alors pensez un tout petit peu à vous, délégué ! Vous avez sans doute besoin de vous ressourcer, de vous reposer moralement et physiquement ( je sais que ce n'est pas évident ). Je vous embrasse bien fort. Marie

kikie 28/10/2016 10:15

comme je te comprends!!! je ne peux que t'envoyer une cargaison d'ondes positives et souhaiter que Lucas passe les meilleures vacances possible. Souvent les mots sont inutiles quand on ne peut que les écrire et partager virtuellement.Je pense beaucoup à toi, à vous quatre. Super les décos, çà met de la gaité dans la maison et dans les coeurs. kikie

Léa 27/10/2016 21:57

C'est bien normal d'être épuisée avec toute cette tension accumulée depuis des mois. On est bien loin d'imaginer votre quotidien, et je pense que vous laisseriez volontiers votre place à qui veut ! Peut-être que dans votre famille ou votre entourage quelqu'un pourrait prendre un peu le relais pour vous permettre de vous reposer ? Bonnes vacances à Jade et à Lucas.

Fanny 27/10/2016 21:17

Courage Sophie. Je ne sais que dire, à part que je pense à vous. J'espère que tout ira bien pour Lucas, on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait, il faut essayer de ne pas imaginer le pire, un jour après l'autre. Bons bricolages à Lucas !

Sophie 27/10/2016 19:35

Quoi de plus normal Sophie ... ce que vous endurez est tellement bouleversant, laminant, épuisant. Ny ajoutez pas la moindre once de culpabilité. Vous faites preuve d'un courage hors du commun. Que vous n'ayez pas le choix n'est pas la question. L'energie que vous dépensez à maintenir la tête hors de l'eau est juste phénoménale. On se sent bien impuissant à vous lire. On pense à vous, on est là.

Myrtille Maréchal 27/10/2016 08:46

Plein de courage ma belle

Présentation

  • : Lucas, sa vie, son combat.
  • Lucas, sa vie, son combat.
  • : Le combat de Lucas, 5 ans au moment du diagnostic en 2011, contre une vilaine maladie appelée neuroblastome métastatique de stade IV (cancer pédiatrique). Un récit écrit par sa Maman au jour le jour pour partager avec vous les petits et gros soucis du quotidien tout au long de cette épreuve. Laissez un commentaire lors de vos visites ça nous fera très plaisir.
  • Contact

Recherche

Les Autres Petits Guerriers Touchés Par Le Neuroblastome