1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 23:20

Il y a certains jours où j'ai vraiment beaucoup moins envie de donner des nouvelles... Et ce jour en fait partie. Ce matin au vu des résultats du labo les antibiotiques ont été changés. Comme par hasard, les bactéries sont résistantes aux deux médicaments utilisés jusque là. Donc on change de tactique et on sort les armes lourdes, il passe à des antibiotiques super forts (mais avec aussi plus de toxicité...).

 

A 14h j'ai vu le médecin et échangé avec lui sur ma vision des choses, mes inquiétudes et ce qu'il pensait, lui, de la situation de Lucas. Et puis subitement les choses se sont accélérées... L'état de Lucas continuait de se dégrader, sa saturation n'était toujours pas bonne malgré l'oxygène, sa tension et son cœur n'étaient pas bons non plus, il était assez somnolent... le tout dans un contexte d'aplasie, le rendant extrêmement fragile et incapable de combattre lui-même l'infection... si bien que face à tout ça, la décision a été prise de le transférer en réanimation.

 

Voilà où on en est ce soir... Il y a trois jours il était à l'école et en un claquement de doigts on se retrouve dans ce service, extrêmement compétent certes, mais que je ne peux m'empêcher de redouter car on sait quand on y rentre mais jamais quand et comment on en sort !

 

Ce soir la nuit sera encore peuplée de bips... bips... bips... mais au moins mon petit prince est surveillé de près. Allez, on se console comme on peut !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sophie, la maman de Lucas
commenter cet article

commentaires

nadège 02/12/2016 21:18

Tellement désolée pour toi, Lucas, ta famille...
Il faut que la roue tourne, Lucas a déjà tellement subi! J'attends avec impatience des nouvelles positives, ce basculement d'une vie "normale" au cauchemard, je le connais, j'en garde un souvenir atroce. Je vais penser chaque matin à Lucas, comme à un petit garçon en pleine forme qui quitte la maison avec son cartable sur le dos sourire au lèvre. C'est dérisoire, mais je ne sais pas quoi faire d'autre alors...

Alexandra 02/12/2016 19:23

Oh non... Beaucoup de pensées pour Lucas, j'espère de tout coeur que tout rentrera dans l'ordre aussi rapidement que tout est arrivé (après tout, pourquoi pas !). Beaucoup de courage à tous les 4, je pense beaucoup à vous.

Elise 02/12/2016 13:51

Merci de nous donner tout de même des nouvelles. Je pense bien fort à Lucas et à vous, sans oublier son papa et sa grande soeur. J'espère de tout mon coeur que les bons antibiotiques auront fait leur effet et que Lucas va vite aller mieux.

Léa 02/12/2016 13:07

Merci de prendre la peine de nous donner des nouvelles même si on imagine bien que vos n'ayez pas envie d'en donner. Je suis sous le choc de voir à quelle vitesse tout peut s'enchainer. Oui, dire qu'il y a 3 jours il était à l'école !!!!! Bon courage à tous, ile ne faut pas perdre espoir Lucas est un battant et il a déjà surmonté des choses bien pires.

ivana 02/12/2016 11:03

Ma Sophie...je suis toute retournée...le coeur et l'estomac serré.
J'attends, je prie, je suis sans paroles

espoirismael 02/12/2016 07:31

De tout coeur avec vous. Mille pensées....

JOCELYNE 02/12/2016 07:13

quelle tristesse ! De tout coeur avec vous dans ces moments très difficiles. Je pense bien à vous. en espérant que Lucas sorte rapidement de cette aplasie. courage vous, il vous en faut !

sophie B 02/12/2016 06:49

C'est dur de lire çà, nous aussi on aimerait tellement avoir des nouvelles rassurantes, peut être aujourd'hui ? Tenez bon Sophie, il y a trois jours Lucas était à l'école, dans quelques jours il peut y être à nouveau, dès que l'infection sera vaincue. Courage, je croise les doigts.

segolene 02/12/2016 01:47

Si je comprends bien, ca y est les bons antibios sont là et la surveillance est au top. Alors ca y est on la reponse : the winner is .... going to be lucas.
Oui oui on y croit.
En attendant cet heureux moment on est de tout coeur avec vous.

Sophie 02/12/2016 00:44

Et puis les bonnes fées de la réa vont se pencher de très prés sur Lucas !

Sophie 02/12/2016 00:37

Mille pensées Sophie. Mille et mille. Sachez que des dizaines et des dizaines de petites flammes sont allumées dans la nuit et veillent sur vous.

Présentation

  • : Lucas, sa vie, son combat.
  • Lucas, sa vie, son combat.
  • : Le combat de Lucas, 5 ans au moment du diagnostic en 2011, contre une vilaine maladie appelée neuroblastome métastatique de stade IV (cancer pédiatrique). Un récit écrit par sa Maman au jour le jour pour partager avec vous les petits et gros soucis du quotidien tout au long de cette épreuve. Laissez un commentaire lors de vos visites ça nous fera très plaisir.
  • Contact

Recherche

Les Autres Petits Guerriers Touchés Par Le Neuroblastome