30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 13:09

Je n'ai pas donné de nouvelles de Lucas depuis plusieurs jours, désolée pour ceux qui s'inquiètent... En fait c'est que je suis tout simplement incapable de coller à l'ambiance de noël et de vous écrire quelque chose de joyeux et "politiquement correct".

 

Oui, nous avons passé un noël en famille, tous les quatre à la maison. Oui, les enfants ont été gâtés. Oui, ils profitent de leurs cadeaux et des vacances. Mais je ne sais pas... je n'y arrive pas. Cette année nous avons vécu tellement de choses difficiles, avec ce passage en réanimation pour clôturer le tout, et l'avenir est tellement incertain, que je suis tout bonnement incapable d'oublier tout ça pour me réjouir de noël.

 

Et puis il n'y a pas que nous... Notre cercle d'amis désormais n'est plus tellement celui de l'école ou des copains de notre jeunesse. C'est plutôt celui de l'hôpital et du cancer, de ce monde parallèle dans lequel on passe notre vie et où les préoccupations sont tellement différentes. C'est une grande famille, une famille géniale, mais malheureusement dans ce monde-là les mauvaises nouvelles pleuvent tous les jours... Le 24 décembre j'ai appris qu'un petit guerrier avait pris son envol, quelques heures seulement avant noël... Et puis le 25 au réveil, c'en était un autre qui avait lâché les armes dans la nuit... Voilà, c'est ça notre réalité. Et ensuite il faut sécher ses larmes bien vite, accrocher son sourire, et se retourner vers ses enfants pour assurer son rôle de maman.

 

J'espère que vous avez tous passé les meilleures fêtes possibles. J'ai une pensée particulière pour toutes les familles "de la planète cancer", qui vivent les fêtes à l'hôpital ou avec l'absence de leur enfant. C'est dur tous les jours, mais quand le reste du monde fait la fête, c'est pire...

 

Pour la dernière fois de l'année je fais un petit rappel (après, promis je ne vous embête plus)... Plus que 2 petits jours pour faire une bonne action et payer moins d'impôts !

 

=> la collecte

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sophie, la maman de Lucas
commenter cet article

commentaires

Sophie B 01/01/2017 19:57

Je souhaite de tout coeur que 2017 voie le rétablissement de Lucas, qu'il puisse profiter de l'école qu'il aime tant, je croise les doigts pour que sa santé aille mieux, il le mérite tellement ce petit guerrier ! Et qu'enfin la sérénité se fasse une place dans votre famille durement éprouvée. Bonne année aussi à Jade, à son papa, ses grands-parents et vous même Sophie. Nous pensons tous les jours à vous, nous sommes présents dans l'ombre...

Cécile 01/01/2017 17:22

Je tiens à passer une nouvelle fois ici, sur votre blog, Sophie, en ce premier jour de l'année 2017, pour vous renouveler mon soutien impuissant. Votre questionnement est juste, il soulève les consciences, il allège votre fardeau. Vous avez raison en tous points, et j'espère que l’exutoire que représente cet espace vous aide à avancer. Je vous lis, nous vous lisons, j'espère que cela vous aide. Je formule des vœux intenses de bonheur pour votre famille, que leur énergie aide Lucas à vaincre.

Julie 01/01/2017 10:04

Chère Sophie
Nous ne nous connaissons pas mais hier alors que la France réveillonnait et que j'étais dans mon lit berçant ma petite fille en remerciant la vie de m'avoir donné mon enfant, la souffrance de votre enfant et la vôtre m'ont paru plus insoutenables que jamais. Mon don c'est pour vous dire, courage, nous ne sommes pas indifférents et nous pensons à vous. Je vous souhaite beaucoup de courage et de très beaux moments de bonheur avec Lucas.

anonyme 31/12/2016 23:42

Votre blog et votre combat me touchent tellement que ce soir j'ai fait un don. Vous avez raison il est inadmissible que le sujet des cancers de l'enfant soit si tabou et oublié, et que vous pensiez aux autres alors que vous même êtes concernée, je trouve ça admirable.
Je continuerai à venir prendre des nouvelles de Lucas et à vous soutenir par la pensée l'an prochain, en espérant que vous soyez surprise par ce qui vous attend, et cette fois dans le bon sens.
Je me permets de vous embrasser, avec toute ma sympathie, car même si on ne se connaît pas, grâce à vos récits on a l'impression d'être proches de vous.

kikie 31/12/2016 20:41

Sophie!!! reste telle que tu es, si vraie, si sincère, si courageuse! Ici, tu vides ton coeur, et nous on est là pour t'écouter, te soutenir et t'apporter toute notre affection. Je pense à toi, à Lucas, à vous quatre très fort.

Jourdy 31/12/2016 16:26

Tellement vrai tout cela... Plein de pensées pour vous tous et ensemble continuons le combat pour Lucas, pour tous ces petits bouts si courageux.
Servanne, de l'Etoile de Martin.

anonyme 31/12/2016 13:59

Je pars faire le réveillon et avant je voulais venir vous souhaiter tous mes vœux pour cette nouvelle année. J'espère qu'au moment où sonneront les 12 coups de minuit, toutes les épreuves difficiles de cette année s'effaceront et que 2017 vous accueillera de façon plus douce. Je souhaite que cette année soit celle où Lucas vaincra la maladie et retrouvera sa vie de petit garçon. Je souhaite que tout ça ne soit qu'un mauvais souvenir et que vous puissiez enfin vivre normalement, sans vous inquiéter continuellement de la santé de votre petit garçon. Vous le méritez tant ! je vous embrasse tous et penserai bien à vous ce soir. Une mamy anonyme mais qui vous porte dans son cœur.

ivana 30/12/2016 20:11

Sophie, nous sommes là, nous ne pouvons rien faire pour redonner la santé à Lucas. Nous sommes là pour te réchauffer un peu le coeur quand tu te sens au plus bas et seule dans ce désarrois.
Tu peux toujours tout nous dire, raconter, exploser, crier, pleurer, ou rire. Nous t'écouterons toujours, ici personne ne te jugera.
Courage, nous sommes une grande famille virtuelle pour toi et tes chers.

Mathilde 30/12/2016 19:21

Sophie, je ne sais pas quoi dire de plus que l'autre Sophie... N'hésitez pas à vous lâcher, on n'attend rien de particulier de vous. C'est votre espace.
Pensées pour vous ❤

Sophie 30/12/2016 19:02

Sophie, je pense que personne ici n'attend de vous du "politiquement correct". Je crois me souvenir que vous avez créé ce blog aussi pour respirer, dire ce que vous aviez sur le coeur, que c'était un espace pour tomber le masque de la mère parfaite ... Et on peut imaginer que si cela vous est difficile ici, alors dans votre vraie vie ... Tant mieux si cet espace virtuel vous permet de vous lâcher un peu, de déposer les armes, de vider votre coeur. Car tout virtuel qu'il soit, et je me permets de parler au nom de vos lecteurs, il se crée ici un lien fort d'affection, d'estime et de respect. On vous aime telle que vous êtes avec vos faiblesses, vos doutes, vos révoltes, vos effondrements. Merci de vous faire cette confiance de vous montrer telle que vous êtes, et ce cadeau de penser qu'on puisse vous être même d'un infime réconfort. Je vous embrasse

Présentation

  • : Lucas, sa vie, son combat.
  • Lucas, sa vie, son combat.
  • : Le combat de Lucas, 5 ans au moment du diagnostic en 2011, contre une vilaine maladie appelée neuroblastome métastatique de stade IV (cancer pédiatrique). Un récit écrit par sa Maman au jour le jour pour partager avec vous les petits et gros soucis du quotidien tout au long de cette épreuve. Laissez un commentaire lors de vos visites ça nous fera très plaisir.
  • Contact

Recherche

Les Autres Petits Guerriers Touchés Par Le Neuroblastome