17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 23:54

Le titre reflète bien la sensation qui nous a envahi depuis notre retour à la maison. Nous vivons dans notre bulle, il pourrait bien y avoir l'explosion d'une bombe nucléaire qu'on serait à peine au courant ! Nous vivons au rythme de Lucas... enfin du moins JE vis au rythme de Lucas. Jade et Papa, eux, sont bien obligés de continuer avec les horaires du quotidien. Bien sûr il y a le passage des infirmières et du kiné, bien sûr il y a les rdv à l'hôpital, bien sûr il y a les médicaments, les soins et tout le reste qui nous prennent pas mal de temps... mais en-dehors de ça, c'est repos, repos et repos. Et puis câlins aussi, et jeux lorsqu'il a envie, et repas (ou plutôt grignotage) à l'heure qu'il veut.

 

Oui, c'est le bazar, les règles ont été effacées, les contraintes allégées au maximum. Je devine les gros yeux de certains... mais c'est un passage nécessaire je pense, après toutes ces difficultés Lucas a besoin de souffler, de se reposer, de reprendre plaisir à ces petites choses dont il a été privé. Ca ne veut pas dire qu'on oublie tout, non, nous avons toujours été clairs Papa et moi, nous souhaitons garder les règles d'éducation telle que nous les avons toujours établies, car c'est le symbole de la normalité et c'est important pour leur équilibre. Mais, juste, pendant quelques jours, on fait une pause.

 

Je m'excuse auprès des gens qui m'ont envoyé des messages auxquels je n'ai pas encore répondu, je m'excuse aussi auprès de ceux de "la vraie vie" qui passeraient ici (car je sais qu'il y en a) qui m'ont appelée, envoyé des SMS et laissé des messages sur mon répondeur. Je les ai lus/écoutés, promis j'y répondrai, mais là pendant quelques jours j'ai mis tout ça de côté. J'ai besoin de retrouver moi-aussi mes marques à la maison, besoin de passer du temps avec mon mari et ma fille, besoin aussi de souffler, tout simplement. Ces six semaines ont été éprouvantes. On tient tant qu'on est dedans, parce qu'on n'a pas le choix, mais le contre-coup est violent.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sophie, la maman de Lucas
commenter cet article

commentaires

Marion 22/03/2017 21:55

Un petit coucou à vous 4, en espérant que Lucas reprend des forces doucement. Prenez bien soin de lui et de vous Sophie et surtout profitez à fond tous les 4.

Mathilde 22/03/2017 09:36

Petite pensée pour vous, j'espère que tout se passe au mieux dans votre bulle !

Léa 21/03/2017 13:18

Vous avez bien raison de rester dans votre bulle, vous en avez bien besoin pour vous ressourcer tous ensemble. J'espère que Lucas va de mieux en mieux et retrouve des forces.

JOCELYNE 19/03/2017 20:38

Profitez bien de cette doux moments de bonheur, réunis en famille, nécessaires pour vous ressourcer après ces terribles semaines.
Courage pour la suite en espérant que Lucas remonte la pente et retrouve ses forces pour continuer ce combat. Douces pensées.

Valérie 19/03/2017 10:33

Chère Sophie, je suis tombée un peu par hasard sur votre blog...Je cherchais des informations car ma fille a de petits problèmes de santé. Et je suis tombée sur le cancer pédiatrique et votre blog. Je savais que cela existait mais je le voyais comme une pathologie rarissime qu'on voit plus au cinéma pour nous émouvoir qu'en réalité... et pourtant j'ai appris que c'était votre vie et celle de beaucoup d'autres malheureusement. Alors j'ai commencé à lire votre histoire. Je n'avais pas vu qu'il y avait une page résumé ( et tant mieux) alors j'ai commencé par le début. Impossible de m'arrêter dans le fil de votre histoire...alors j'ai lu chaque article, il m'a fallu bien 15jours pour vivre avec vous vos 5 annees de combat. Et comme vous le dites: Spielberg devrait s'en inspirer...
désormais je suivrai vos avancées au jour le jour le rythme ralenti d'un coup comme pour laisser le temps à votre guerrier de profiter des secondes qui défile. Profitez bien les uns des autres et prenez soin de vous car vous êtes précieuse pour Lucas et pour beaucoup d'autres.

Sophie 18/03/2017 11:18

Oh mais que vous avez mille fois raison !! Profitez bien, coocoonez bien, faites vous plaisir, envoyez valser les règles pour un temps, vivez la seconde pour la seconde !! Lâcher prise fait tellement de bien ! Et vous avez un tel besoin de vous faire du bien.. Je vous souhaite un week end plein d'assiettes sales, de déjeuner à pas d'heure, de grasses matinées au lit, de trainage en vieux t shirt, de junk food, de sirop sucré, de coucher tardifs et de siestes impromptues, d'émissions de télé idiotes. A ne vous soucier que d'être heureux tous les 4. Le reste n'est que littérature !

Marie 18/03/2017 08:55

Bon retour parmi les vôtres Sophie, prenez ce temps dont vous avez tant besoin, le reste peut bien attendre. Je vous embrasse bien fort.

Anne marie 18/03/2017 02:03

je vous souhaite tout simplement un doux week end en famille. Pas de mots inutiles, profitez de votre famille.. et pensez un peu à vous!

Présentation

  • : Lucas, sa vie, son combat.
  • Lucas, sa vie, son combat.
  • : Le combat de Lucas, 5 ans au moment du diagnostic en 2011, contre une vilaine maladie appelée neuroblastome métastatique de stade IV (cancer pédiatrique). Un récit écrit par sa Maman au jour le jour pour partager avec vous les petits et gros soucis du quotidien tout au long de cette épreuve. Laissez un commentaire lors de vos visites ça nous fera très plaisir.
  • Contact

Recherche

Les Autres Petits Guerriers Touchés Par Le Neuroblastome