13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 22:59

 

Après tous ses efforts de la journée d'hier, Lucas a dormi comme un loir la nuit dernière. Pour moi par contre, impossible de fermer l'oeil. J'ai passé des heures à le surveiller pour être sure que tout allait bien et que rien n'allait empêcher notre sortie, je me disais que c'était trop beau, qu'il allait forcément y avoir un truc qui n'irait pas, et qu'il faudrait encore prolonger notre "séjour en détention"... Pourtant tout s'est passé comme prévu !

 

Tout le monde était content de nous voir rentrer, Lucas a eu droit à un tas de bisous. Son infirmière préférée, qui travaillait dans l'équipe de nuit cette semaine, est passée lui dire au revoir avant de partir et elle lui a même apporté un cadeau.

 

On a vite terminé les valises, j'ai fait quelques allers-retours jusqu'à la voiture les bras chargés de sacs, récupéré les ordonnances et tous les papiers de sortie, et on a filé. Quel bonheur de refermer définitivement la porte de la chambre derrière soi, quel soulagement de franchir la porte du service, d'appuyer sur le bouton de l'ascenseur, et de se retrouver dehors sur le trottoir, en se demandant encore si c'est bien réel. Lucas était bien emmitouflé et calé dans son fauteuil, mais il avait sa casquette et ses lunettes de soleil ! Bye bye l'hôpital !

 

C'est le retour à la vie. Après 54 jours d'hospitalisation en continu, dont une grosse partie en secteur stérile et une autre en réa, enfin mon Lucas est libre ! Il en a vécu des choses en deux mois... Je savais que ce serait dur, mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit à ce point. En sortant il m'a dit "ça sent bizarre", et là j'ai vraiment pris conscience de ce qu'avait signifié cet enfermement. Pendant ces presque deux mois, il a été coupé de tout, isolé du reste du monde, et dans cet environnement aseptisé il en avait même oublié les odeurs. Il va falloir du temps pour réapprendre tout ça... Pareil, sur la route, il s'est émerveillé de tout, des constructions à peine commencées qui sont maintenant quasiment terminées, des arbres, des fleurs. C'est vrai que quand il est entré à l'hôpital, on était encore en plein hiver, maintenant c'est le printemps et tout a bien changé. On ne s'en rend pas compte quand on passe devant tous les jours, mais pour lui le changement était radical.

 

C'était étrange quand on est arrivés à la maison, parce que Lucas regardait partout comme pour vérifier que rien n'avait changé. Il était complètement perdu dans tout cet espace, et je ne pouvais pas faire dix mètres sans qu'il me réclame ! Mais la maison n'est pas immense non plus et difficile de faire passer le fauteuil d'une pièce à l'autre... Je l'ai calé sur le canapé avec des coussins et une couverture et il a fait trois heures de sieste. Il en a du sommeil à récupérer mon pauvre loulou !

 

Et puis le moment des retrouvailles tant attendues est arrivé. Julien a fini plus tôt spécialement aujourd'hui et il est passé chercher Jade au centre de loisirs (parce que chez nous c'est les vacances) avant de rentrer pour m'éviter de ressortir avec Lucas. On n'avait rien dit à Jade pour ne pas qu'elle soit déçue si on ne sortait pas, alors ça a été la grande surprise. Elle a trouvé bizarre que ma voiture soit garée dans le jardin, et quand elle a passé la porte et qu'elle a aperçu son petit frère, elle a sauté de joie. Que d'émotions... J'en ai encore la chair de poule ! Mes enfants c'est ce que j'ai de plus cher au monde, et les voir là, tous les deux, à se serrer fort dans les bras et à se faire des bisous, c'était le plus beau cadeau dont je pouvais rêver. On en a tellement bavé ces deux derniers mois, ça a été tellement long et tellement dur...

 

Ce soir c'était la fête, on a sorti le Champomy et les Monster Munch, c'est dire ! Et ça continue tout le weekend, on a deux mois à rattrapper alors il n'y a pas de temps à perdre. Je crois que les cloches de Paques vont repasser, il y a l'anniversaire de Jade à fêter, les amis qui attendaient notre retour avec impatience, alors le programme risque d'être chargé. Et puis Lucas fatigue vite alors on ne peut pas en faire trop non plus...

 

Je pourrais continuer à écrire pendant des heures, j'ai tellement envie de partgaer tout ça après les moments difficiles qu'on vient de traverser. Ce soir je suis la plus heureuse des mamans, j'ai mon loulou à la maison, dans son lit, je lui ai lu une histoire, j'ai posé un bisou sur son front et je lui ai souhaité une bonne nuit. Comme toutes les mamans le font en temps normal. Un détail auquel on ne fait pas attention quand tout va bien, mais qui est si important quand on y réfléchit... Un moment auquel je rêvais depuis des semaines !

 

Mon loulou d'amour, si un jour tu lis ces lignes, sache que Papa et Maman sont très très fiers de toi et de tout ce que tu as fait. Tu t'es battu comme un chef mon chéri, de toutes tes forces, et tu as gagné. Tu as gagné, et tu l'as fait avec courage et dignité, sans jamais te plaindre, sans rien dire malgré toutes les difficultés auxquelles tu as dû faire face. Tu reviens de loin mon loulou, tu as souffert, dans ton corps et dans ta tête, mais jamais tu n'as lâché, tu t'es toujorus battu et tu as su nous donner la force de tenir et de continuer, pour toi et avec toi. Chapeau mon loulou, tu es un grand bonhomme et tu nous donnes des leçons de vie tous les jours. J'espère que maintenant tout va aller mieux et que cette vilaine maladie a disparu pour de bon... Je t'aime mon ange !

 

Merci à vous pour tout ce soutien que vous nous avez apporté pendant cette dure période. Je suis désolée de ne pas avoir pu répondre à tout le monde, j'essaierai de le faire un peu plus maintenant, mais sachez que vos petits mots m'ont beaucoup touchée et aidée à tenir bon. Alors merci du fond du coeur !

 

Et un bisou particulier à Titouan et sa maman Nathalie à qui j'ai donné l'adresse du blog. Merci pour votre message. On espère que vous serez vite dehors et que vous pourrez bientôt goûter au même bonheur que nous. Courage Titi !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sophie, la maman de Lucas
commenter cet article

commentaires

lisa-christianne 20/08/2013 14:50

beaucoup d'émotions ce jour la... quand je rentre d'une longue hospitalisation, j'ai un peu la même réaction, je regarde un peu partout, j'observe, et je suis si contente! j'imagine bien la joie et
le surprise de jade quand elle a ouvert la porte et qu'elle à découvert son petit frère!
je pense beaucoup a vous, en particulier aujourd'hui ou vous devez avoir les résultats, j'espère de tout coeur qu'ils seront bons.
gros bisous à lucas et à jade :-)
lisa-c.

Geraldine 15/04/2012 11:42

Super que vous soyez rentrés à la maison. Bravo petit loulou, tu as été très fort et très courageux ! Emue de lire autant de bonheur, la maladie change beaucoup notre vision des choses et elle nous
fait apprécier chaque petit moment de la vie.

kikie 14/04/2012 23:33

Encore beaucoup d'émotion dans nos coeurs. Quelle joie de vous savoir réunis tous les quatre, quel bonheur de vous imaginer ensemble, heureux.
bravo LUCAS, chapeau LUCAS, petit bonhomme merveilleux, si courageux, si fort, tu as été un vrai champion.

Maintenant, reprenez votre vie tous les quatre, profitez de chaque instant,la vie est devant vous.

Sophie, tu as été extraordinaire de force, de courage, l'amour fait faire de grandes choses.
Comme tu dois être heureuse de retrouver Julien, Jade, ta maison..

Je vous embrasse tous les quatre, avec toute ma tendresse.
Bonne route.
Kikie

sylvie 14/04/2012 22:43

emue comme tout le monde vous le meritez tant et votre petit bonhomne aussi que du bonheur !! bisous bisous

ivana 14/04/2012 22:41

Ma chère Sophie,
j'ai eu une journée bien remplie, malgré ça, j'ai quand même pensé à vous 4 à plusieurs moments de la journée, la 1ère journée de toute la famille reuni, en plus c'est les vacances scolaires, donc
Jadounette aura beaucoup de temps à passer avec son petit frère; que je suis contente et soulagée, la vie va être aussi plus simple et reposante pour toi Sophie, toi aussi tu en a tellement besoin
de retrouver tes repaires ton chez toi, les bonne vieilles habitudes du quotidien que nous oublions tant des fois...
J'espère que notre loulou d'amour a passé une bonne journée à la maison, il doit être en train de faire un gros dodo en ce moment. JE pense fort à toi Sophie, je te comprends, ça doit être un peu
inquiétant d'un coté de ne plus être dans le milieu hospitalier, qui est quand même sécurisant, mais ça va aller Sophie, tu verras.
Plein des bisous à vous 4, passez un formidable dimanche en famille.
ivana

Marion 14/04/2012 22:27

Sophie, Merci pour ces merveilleuses nouvelles ! Quelle joie de te lire, quel bonheur tant attendu depuis tous ce temps !
Bravo LUCAS , Grace a toute ton énergie et ta force tu es pu retrouver ta maison et surtout ton papa et ta merveilleuse grande soeur.
Profitez a fond de ces moments magiques.
Pensées a vous 4, Lucas je t'envoi pleins de bisous vitaminés en espérant que tu sois rapidement en super forme pour en profiter a fond.

Severine 14/04/2012 17:22

Whaaaaa ! Quel bonheur encore une fois en vous lisant ! Je ne sais pas comment vous faites Sophie, vous réussissez si bien à transcrire les choses qu'à chaque fois on a l'impression d'y être. Petit
Lucas a dû passer une jourée inoubliable et je suis sure qu'aujourd'hui c'est pareil. je l'imagine très bien avec sa casquette et ses fameuses lunettes de soleil. Vous voyez, vous avez eu raison de
les acheter !
Profitez bien tous les quatre, appréciez ce bonheur retrouvé, vous l'avez tellement mérité. Faites la fête, ne vous prvez pas, rattrappez le temps perdu ! Allez, pour l'occasion ce soir nous aussi
on fera la fête à la maison. Promis, je sors le paquet de monster munch en pensant à vous (désolée, je n'ai pas de champomy, mais l'intention y sera !).

M@ryline 14/04/2012 13:02

Wahou... Un message riche en émotion qui arrache des larmes ! Bon retour et bonnes journées en famille !

Mathilde 14/04/2012 12:26

C'est un magnifique article qu'on attendait tous depuis tellement longtemps !!! Superbe !!! Enfin Lucas a le droit de reprendre sa vie, de voir sa soeurette tous les jours, de dormir dans son lit,
jouer dans sa maison, revoir des gens qu'il aime et qu'il ne pouvait plus voir ! Quelle victoire !
Lucas tu es un exemple de courage, et tu forces l'admiration, un petit bonhomme comme tous les autres qui s'est retrouvé dans cette "aventure", et battu tellement fort pour retrouver sa vie, pour
vaincre la vilaine boule, tu nous as fait vraiment peur à un moment, et j'espère que ces souvenirs vont s'effacer peu à peu de ta mémoire ! T'es trop fort bonhomme, le plus dur est passé, et je
prie pour que la méchante maladie ait compris que c'était toi le chef ici, et qu'elle devait partir et ne revenir jamais ! (Comme dans le Roi Lion, si tu connais !).
Profitez bien de ces moments à 4, de votre vie, fêtez Pâques, l'anniversaire de Jade, tout ce que vous pouvez, sortez le Champomy tous les jours ! Hihi. J'ai le coeur en joie aujourd'hui grâce à ce
super article !
Gros bisous à vous 4 !

ivana 14/04/2012 10:51

Ma Sophie,
je passe vite, mais je reviendrai dans la jurnee, je dois aller chercher ma fille, mais je ne pouvais pas te dire la joie ce matin en te lisant; je t'écirs en pleurant de joie, je vois mal l'ordi,
mes larmes coulent tous seules; je reviens plus tard, mais sache que je partage avec tout mon couer votre joie, quelle merveille, petit LUCAS on t'aime si fort et je suis si heurueuse ce matin, a
plus tard
ivana

Monique 14/04/2012 10:04

J'ai oublié de te dire que ton Lucas va retrouver son poids, ses cheveux encore plus beaux qu'avant, sa vitalité, et qu'il va devenir un beau jeune homme comme mon Fabien. Etre rentré chez lui va
le booster.
Bon, cette fois, je te laisse pour de bon. Rebisous.

Monique 14/04/2012 08:50

Mes larmes coulent en te lisant ce matin, Sophie. Oh, tu m'en fais revivre des choses... mais ce sont des larmes de joie, bien sûr.
Comme tu le disais dans ta réponse à mon commentaire de l'autre jour, nos enfants sont en effet très forts et il y a plus d'un adulte qui aurait baissé les bras devant toutes ces souffrances à
endurer.
Tu comprends maintenant quand je te dis qu'il faut apprécier chaque moment qui passe avec ta famille, et surtout avec ton Lucas, parce que rien n'est jamais acquis et qu'on ne sait pas de quoi
demain sera fait.
Je suppose que Lucas a des prises de sang de contrôle à faire ; alors, ne t'inquiète pas s'il te faut retourner à l'hôpital pour une transfusions de rouges ou de plaquettes ; ça ne serait que
normal pendant quelques temps et ça se fait en ambulatoire.
Allez, tu ne vas passer ton temps à me lire ; tu as Lucas qui a besoin de toi, encore et encore. Et Jade aussi.
Enormes bisous à vous quatre et encore BRAVO, LUCAS.

Céline 14/04/2012 08:23

Super! Quel bonheur de lire ces lignes! Eh oui, on profite plus de ces petits bonheurs! Nos enfants sont des champions!
De gros bisous à vous 4! Profitez-en bien!

sophie 14/04/2012 07:32

Pas le temps d'écrire aujourd'hui, mais, en vitesse : je suis ravie que le printemps soit dehors et dans vos coeurs. Vous avez tant souffert, tant mérité d'être heureux tous les quatre ! Grosses
bises à vous tous et merci de nous avoir écrit ces magnifiques lignes. Plein de journées ensoleillées, voilà ce que je vous souhaite.

Dany 14/04/2012 01:40

Joyeux week-end à vous 4 et bravo à vous tous!

Présentation

  • : Lucas, sa vie, son combat.
  • Lucas, sa vie, son combat.
  • : Le combat de Lucas, 5 ans au moment du diagnostic en 2011, contre une vilaine maladie appelée neuroblastome métastatique de stade IV (cancer pédiatrique). Un récit écrit par sa Maman au jour le jour pour partager avec vous les petits et gros soucis du quotidien tout au long de cette épreuve. Laissez un commentaire lors de vos visites ça nous fera très plaisir.
  • Contact

Recherche

Les Autres Petits Guerriers Touchés Par Le Neuroblastome