8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 23:55

 

Hier Lucas était seul dans sa chambre, et puis ce matin, on nous a annoncé l'arrivée d'un autre enfant dans le lit voisin. Nous avons vu arriver un bébé, une petite fille de 8 mois, belle à croquer, avec des grands yeux marrons qui vous suivent partout. Et ses deux parents effondrés, à qui on vient d'annoncer que leur fille a un cancer.

 

Un enfant de plus...

 

En quelques secondes je me suis retrouvée projetée plusieurs mois en arrière, quand nous étions à leur place, que nous ne connaissions rien, qu'on venait d'apprendre cette terrible nouvelle, que la Terre s'était arrêtée de tourner et que nous étions perdus, effondrés, affolés...

 

Aujourd'hui nous sommes des "habitués", le service est devenu notre deuxième maison, l'équipe notre deuxième famille, nous avons pris nos habitudes, on passe plus de temps ici que chez nous et tous les termes qui me semblaient barbares cet été, nous les utilisons maintenant naturellement. Que de chemin parcouru...

 

Je me souviens de la maman de "B" qui m'a accueillie ce jour-là, de celle de "A" aussi. Leur aide et leur soutien avaient été si précieux. Aujourd'hui je me suis retrouvée à leur place, à essayer de rassurer cette maman et ce papa bouleversés, à leur expliquer un peu le fonctionnement du service et son organisation, à les rassurer du mieux que je pouvais...

 

Je me suis sentie tellement impuissante face à leur détresse. Et dans ces cas-là toutes nos propres angoisses rejaillissent aussi d'un coup, comme si on se regardait dans un miroir. Nous sommes tous dans la même galère. La maladie, les traitements, les effets secondaires, les complications, la douleur, la souffrance, les examens, les résultats, l'avenir incertain...

 

8 mois... Elle n'a que 8 mois !!!!!

 

Ce soir je suis triste, j'ai le blues et je pleure. Le cancer a encore touché un enfant. Une famille de plus dont la vie est brisée à jamais, dont l'avenir vient de basculer et qui se retrouve plongée dans la tourmente. Mais quand cela s'arrêtera-t-il enfin ????? C'est tellement injuste. Je suis révoltée...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sophie, la maman de Lucas
commenter cet article

commentaires

Severine 09/12/2011 22:00

Raaaahhhh, quelle pourriture cette maladie. Comme toi je suis malade à chaque fois que j'apprends qu'un nouvel enfant rejoint notre grande famille...
Bon courage à ces parents, et toi Sophie, protège-toi quand même.
A bientôt.

Sophie, la maman de Lucas 13/12/2011 21:28



Difficile de se protéger quand on rencontre une famille aussi démunie... Mais vous avez raison, il le faut pour pouvoir garder ses forces et se battre avec Lucas. Maladie de merde !



jocelyne 09/12/2011 20:09

Je comprends votre ressenti, oui quand on voit arriver des nouveaux parents et leur enfant, c'est terrible ! on se dit : encore et encore ... le service est toujours plein d'enfants, cela ne chôme
pas, comment est-ce possible avec tous les progrès !!! oui moi aussi, jai vu arriver des tout-petis, encore au biberon, c'est vraiment inadmissible quand en viendront-ils à bout de cette saleté qui
brise des familles !
Courage à vous pour cette dernière ligne droite de la 1ère partie, ne pensez pas trop à la suite, un jour à la fois, mais je sais que tout cela est angoissant.

Sophie, la maman de Lucas 13/12/2011 21:21



Oui, encore et encore... Un jour peut être, soignera-t-on le cancer comme un simple rhume ? Mais pour cela il faut des programmes de recherche, et donc des fonds... Ce n'est apparemment pas la
préoccupation principale des décideurs politiques.


A bientôt, merci pour vos messages et votre soutien.



kikie 09/12/2011 10:21

Oh! Sophie!!!je pleure aussi en vous lisant.
Quelle horreur, quelle injustice!!un bébé, 8 mois!
Cette saleté de maladie ne s'arrêtera t'elle jamais?

Je suis sure que vous avez trouvé les bons mots pour rassurer les parents, ils ont de la chance de vous rencontrer, vous serez un soutien pour eux, une chaine de solidarité se crée entre vous tous,
parents bouleversés et tellement impuissants face aux souffrances de vos petits.

Petit Lulu va avoir une petite copine, il va se sentir "grand" et sera très certainement attentif aux faits et gestes de cette petite puce.

Je ne vous souhaite pas du courage, vous en avez,mais soyez assurée de toutes mes pensées,et de mon affection.

Bisous à notre "super Lulu" et à vous trois.
Kikie.

PS: Sophie,je pourrais être votre maman, mes filles sont plus agées que vous, me permettez-vous de vous tutoyer?

Sophie, la maman de Lucas 13/12/2011 21:17



Bonjour,


Oui vous avez raison, Lucas a adoré jouer le "grand frère" !!!!! C'était assez drôle de le voir faire...


Bien sûr que vous pouvez me tutoyer !


A bientôt.



Présentation

  • : Lucas, sa vie, son combat.
  • Lucas, sa vie, son combat.
  • : Le combat de Lucas, 5 ans au moment du diagnostic en 2011, contre une vilaine maladie appelée neuroblastome métastatique de stade IV (cancer pédiatrique). Un récit écrit par sa Maman au jour le jour pour partager avec vous les petits et gros soucis du quotidien tout au long de cette épreuve. Laissez un commentaire lors de vos visites ça nous fera très plaisir.
  • Contact

Recherche

Les Autres Petits Guerriers Touchés Par Le Neuroblastome