12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 23:39

 

C'est avec un immense plaisir que vous écris ce message aujourd'hui. Combien de fois en ai-je rêvé ? En fait, c'est tout simplement l'aboutissement du long combat que nous menons depuis le début.

 

A chaque fois que je l'ai emmené à l'hôpital, à chaque fois que je lui ai donné ses médicaments, que j'ai regardé les poches de chimio couler dans ses veines, que je l'ai tenu pendant les soins pour ne pas qu'il bouge, que je l'ai entendu pleurer, crier, avoir mal, ou que je l'ai laissé à la porte du bloc... A chaque fois, pour tenir, pour essayer de trouver une logique à tout ça, je me répétais la même phrase : "si on le fait, c'est pour qu'il puisse être en rémission". Et puis ça y est, aujourd'hui, enfin, on y est ! J'ose à peine y croire.

 

Lucas est en rémission. Tous les examens du neuroblastome sont nickels, il n'y a plus aucune trace de la maladie. On n'a pas fait tout ça pour rien...

 

J'ai du mal à y croire, et du mal aussi à décrire ce que je ressens. Nous sommes très heureux de la nouvelle, mais il y a aussi toute la pression qui retombe. Une explosion d'émotions parfois difficiles à gérer. Même le corps craque, j'ai mal partout !

 

Hier soir nous avons fait la fête. Lucas était là à la consultation, il a entendu le docteur lui dire que tout allait bien. Quand il a appris la nouvelle, il m'a d'abord regardé, comme pour être bien sûr de ce qu'il venait d'entendre, et puis quand il a compris il m'a sauté au cou. Je crois que je me souviendrai toute ma vie de ce geste qu'il a eu. J'avais mon petit loup dans mes bras, blotti contre moi, Julien juste à côté, et le médecin qui nous annonçait toutes ces bonnes nouvelles. Comme dans un rêve...

 

En sortant nous avions un peu de temps avant d'aller chercher Jade à l'école, et Julien avait pris sa demi-journée, alors nous sommes allés au marché de noël, nous avons mangé des gauffres et Lucas a eu droit à une peluche bouillotte pour le récompenser de tous ses efforts (et une pour Jade aussi bien sûr). Vous savez, c'est le genre de moments où vous êtes tellement heureuse que vous dites oui à tout... !

 

Puis nous sommes allés chercher Jade, qui était très heureuse elle-aussi, Lucas est allé le dire à sa maitresse, il a offert sa bouillotte à sa soeur, le téléphone a sonné toute la soirée, on a sorti le Champomy et les Monster Munch, et on a mangé... Non, même pas Mac Do !!!!!! Lucas voulait des Knackys ! Voilà, le pied... En plus finalement ça tombait bien que ce soit un mardi, comme ça pas d'école le lendemain et on a pu faire la fête un peu plus longtemps. On voit le positif où on peut, hein...

 

Et puis quand tout le monde a été couché et qu'on s'est retrouvés tous les deux au calme, tout a lâché. Je crois bien que j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps ! Impossible de m'arrêter... On en a tellement bavé, vécu des moments tellement durs... Pauvre Julien, il ne s'attendait pas vraiment à ce genre de réaction et il s'est retrouvé un peu désarmé. Mais cmme d'habitude, il a été parfait, et il a su trouver les mots pour me rassurer et me réconforter.

 

Voilà mon Loulou, j'espère qu'un jour tu liras tout ceci, et tu verras à quel point nous sommes fiers de toi, Papa, Jade et moi. Tu nous a fait peur plus d'une fois Loulou, on en a vécu des moments difficiles, mais on a aussi vécu des moments d'immense bonheur, et surtout, tu nous as donné une grande leçon de vie. Tu peux être fier de toi mon poussin, tu as été grand, tu as été fort, et j'espère que le Vie sera aussi belle à présent, qu'elle a été dure cette année. Bravo mon chéri. Bravo !

 

Et toi ma Jadounette, j'espère que tu liras aussi ceci un jour, et que tu comprendras un peu mieux ce par quoi ton frère est passé, à quel point il a été courgeux, et aussi pourquoi nous avons été moins présents ces derniers mois. Maintenant on va pouvoir rattrapper le temps perdu, je te le promets ma puce.

 

Je pense également à tous les autres enfants qui suivent un parcours similaire au nôtre.

Un bisou à Caroline et Timothé qui viennent de "gagner" leur rémission eux aussi. Bravo à vous deux les loulous, vous avez été des champions, et bravo à vos parents qui n'ont jamais baissé les bras et ont su vous accompagner tout au long de votre combat.

Un bisou à Zoé et ses parents pour qui les résultats sont "mitigés" et qui sont encore dans l'attente, insoutenable. On pense très fort à vous et on croise les doigts pour que ce ne soit qu'une fausse alerte et que tout aille bien. On y croit, elle est forte Zoé !

Un gros bisou à Titouan et ses parents qui attendent eux aussi des résultats très importants. Merci pour ton soutien Nath, j'attends avec impatience de vos nouvelles, en espérant de tout coeur que ce soit bon, que vous soyez rassurés et que Titi aille au mieux.

Et puis, un bisou à tous les autres...

 

Bon, j'en ai écrit une tartine, là, alors je m'arrête pour ce soir. J'avais d'autres choses dont j'avais envie de parler, mais je reviendrai un peu plus tard...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sophie, la maman de Lucas
commenter cet article

commentaires

Severine 14/12/2012 11:21

Je suis très heureuse de lire ce message Sophie, oui tu en as écritune tartine, mais qu'est-ce que ça fait du bien de lire (et surement d'écrire) de telles bonnes nouvelles !

Je vous souhaite de très très bonnes fêtes de noël maintenant, que vous puissiez en profiter et fêter ça.

J'espère que nous aurons encore des nouvelles de Lucas. Qu'en est-il de l'autre maladie qui touche son rein ? Est-il toujours en traitement ?

De gros bisous à vous, et merci encore de nous faire partager votre bonheur !

kikie 13/12/2012 23:17

Je suis si heureuse pour vous, on attendait tant ces bonnes nouvelles.
Bravo LUCAS, tu es un champion.
Bravo aussi à Jade, à papa et maman.
J'espère qu'un jour tu pourras lire ces messages que maman a écrit durant ces 17 mois...les attentes, les pleurs, les joies!!

Les fêtes vont être joyeuses,profitez à fond de ces bons moments, vous les avez tellement mérités tous les quatre.
Bonne route...

Grosses bises.
Kikie.

sabrina 13/12/2012 21:37

et bien encore une fois je pleure en lisant votre message mais cette fois-ci , c'est de joie ! BRAVO à toi petit champion et à vous d'avoir été si forts dans ces durs moments ! Quel merveilleux
cadeau de Noël :-)je vous souhaite plein de bonheur et de pouvoir profiter de chaque instant avec Lucas et Jade.
Bonnes fêtes de fin d'année ! elles vont être, j'en suis certaine, excellentes !

ivana 13/12/2012 20:29

je suis tellement émue et contente de lire ce beau et juste message, LUCAS tu es un petit bon homme formidable, tu as reussi a vaincre cette vilaine maladie, tu t'es battu comme un vrai guerrier et
tu as gagné! Tous ces longs mois des vie rude, mais à la fin il a fallu passer par ça, la guérison (ok, remission complète) tant attendue est là!!
je peux imaginer ton état d'âme, ton immense soulagement, cela doit être presque invraisemblable!
Depuis le debut je te suis Sophie, j'ai pleuré de tristesse, de peur, et de joie, même si on ne se connaît pas, je me suis bizarement attachée beaucoup à vous, Lucas à l'age de mon petit et Jade
juste 2 ans moins que ma fille...je me suis peut être identifié à toi Sophie même si chez moi côté santé tout va bien, grace à Dieu.
C'est de penser à vous 4, après tout ce terrible vecu, la joie qui doit régner à la maison, et bientôt Noel, et donc une atmosphère doublement joyeuse.
je suis vraiment heureuse pour tout ta famille Sophie, je vous embrasse tendrement
ivana

eve 13/12/2012 19:11

c merveilleux !!
bravo super Lucas pour ton courage
bravo a tous les 4
profitez de tout ce bonheur c est mérité
apres ces durs mois
douces pensees et bisous a lucas

Mathilde 13/12/2012 13:54

Oh la la, quand je me souviens les articles désespérés que vous nous écriviez, quand on était dans l'attente, quand on vous lisait désarmée... Et maintenant, enfin, une page se tourne !!! Tout ceci
n'était pas vain, les 30% Lucas en fait partie, son courage a payé !

Je suis vraiment émue de lire votre article, il est si beau... J’espère qu'un jour vos enfants liront tout ceci, et qu'ils seront fiers d'eux, et de leurs parents...

De gros bisous à vous 4, passez de belles fêtes de fin d'année, pour en recommencer une toute neuve pleine de promesses !

Caroline 13/12/2012 08:55

Oui, moi aussi c'est ce que je souhaite à LUCAS et à vous 3, que votre vie soit aussi douce que ces mois ont été dur.
Vous ne verrez certainement plus la vie comme avant, mais sache Sophie, que nous non plus.
Le courage de ton fils et de tous ces petits bouts nous donne une grande leçon de vie.

jocelyne 13/12/2012 07:28

BRAVO pour cette belle réussite !
comme je comprends votre réaction.
Une très belle leçon de vie qui vous fera relativiser et apprécier d'une autre façon tous les petits bonheurs.
Bonne chance et profitez.

sophie 13/12/2012 06:54

Alors là ! On a envie d'éclater de joie et on se retrouve à pleurer devant l'écran... Ca fait dix huit mois qu'on rêve, nous aussi les internautes, de ce moment tant attendu... en plus c'est si
bien écrit, c'est tellement beau ces lignes, qu'on est très ému et touché jusqu'au fond du coeur.
Avant de se retirer sur la pointe des pieds et de refermer doucement la porte sur cette famille enfin apaisée, il nous reste à lui souhaiter le Noël le plus merveilleux, celui dont elle a rêvé il y
a tout juste un an, avec un sapin à la dimension de son bonheur (très très grand, hein Lucas ?) Mille baisers

Présentation

  • : Lucas, sa vie, son combat.
  • Lucas, sa vie, son combat.
  • : Le combat de Lucas, 5 ans au moment du diagnostic en 2011, contre une vilaine maladie appelée neuroblastome métastatique de stade IV (cancer pédiatrique). Un récit écrit par sa Maman au jour le jour pour partager avec vous les petits et gros soucis du quotidien tout au long de cette épreuve. Laissez un commentaire lors de vos visites ça nous fera très plaisir.
  • Contact

Recherche

Les Autres Petits Guerriers Touchés Par Le Neuroblastome