17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 20:31

Voici le témoignage d'Esteban, 6 ans, en guerre contre le neuroblastome lui aussi.

 

"Bonjour, je m'appelle Esteban, j'ai eu 6 ans fin janvier. Je vivais sur l'Ile de la Réunion ( mutation professionnelle de mon Papa ) quand le neuroblastome est entré dans ma vie. J'avais 4 ans 1/2. Une tumeur sur la surrénale droite, des métastases au tibia gauche,crâne, bassin.... Je suis porteur du gêne NMYC.On a commencé les chimios là bas, puis on est rentré en métropole en novembre. Dommage, je me plaisais au soleil! Les premières cures n'ont pas eu l'effet escompté, alors ont suivi des cures de TVD très lourdes ( Papa et Maman ont eu très peur, je n'étais pas bien du tout), puis 3 cures du Totem, tout cela sans grand résultat. Pourtant je m'accroche, je fais du sport, je retourne à l'école Au début ça n'a pas été facile, j'étais nouveau, et sans cheveux ! Mais les enfants m'ont vite adopté, et les maîtresses, de vrais amours ! L'été 2015 j'ai suivi le protocole Mii Top,ça n'a pas été facile car pendant un certain temps j'étais " radioactif " dans pas de contact avec Papa, Maman et mon petit frère. Mais ça a payé ! Des foyers métastatiques ont disparu, du coup en octobre les médecins ont décidé de sortir la tumeur puis d'enchaîner sur la chimio intensive. Là encore je me suis accroché,j'ai eu des moments terribles mais début décembre j'ai pu rentrer à la maison. Pas d'école, mais maîtresse Laurence venait me faire travailler, elle était mon rayon de soleil ! Puis est arrivé Noël, c'était super, malgré la varicelle qui est venue nous embêter mon petit frère et moi. J'ai pu retourner à l'école en janvier,puis on est allé faire le scann et la scinti de contrôle. Là le docteur a pris Maman par les épaules et je l'ai vu devenir toute blanche, puis elle m'a fait un gros câlin, pendant de longues minutes, en pleurant doucement. Fin janvier on a fêté mes 6 ans, mais quelques jours plus tard j'ai commencé à avoir mal aux jambes, puis au ventre.J'étais très fatigué, je dormais beaucoup. L'HAD ( hospitalisation à domicile ) a été mise en place, mais fin février ces gentilles infirmières étaient très inquiétes alors on m'a emmené à l'hôpital. Papa et Maman étaient jour et nuit auprès de moi; parfois mon petit frère et la famille venait me voir. On discutait, jouait, se faisait des câlins, des bisous. A présent j'ai à nouveau déménagé, je suis parti dans les étoiles.Le 16 mars. Je suis parti seul mais sans crainte, car Papa et Maman m'ont expliqué que j'allais rejoindre le père Noël et tous les enfants que les docteurs n'ont pas pu guérir. Je n'ai plus mal nulle part mais d'ici je vois Papa et Maman pleurer tous les jours, c'est dur. Je sais que je leur manque. J'aimerai aussi être auprès de mon petit frère qui vient de rentrer en petite section. Je pense qu'il espère en secret qu'un jour je reviendrai. Je ne sais pas pourquoi les traitements n'ont pas fonctionné sur moi, car je me suis battu de toutes mes forces, et de tout mon coeur , pour des choses très importantes que Papa et Maman appelaient "rémission" et " guérison" , et que je n'ai finalement jamais connues. Mais j'ai profité de chaque instant de ma vie et c'est bien là l'Essentiel. Je m'appelle Esteban, et j'ai 6 ans, pour toujours."

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sophie, la maman de Lucas
commenter cet article

commentaires

Alexandra 20/09/2016 15:13

Dur, dur... Plein de pensées pour Esteban.

kikie 19/09/2016 11:10

Vole petit Ange, tu ne souffres plus. Ce soir, je te verrai dans le ciel........

Marie-Line 18/09/2016 21:23

Quel témoignage poignant encore... :'(

Jean-Luc 18/09/2016 21:23

une étoile de plus dans le ciel

Marie 18/09/2016 21:22

Déchirant. Cette maladie me dégoute, elle ne laisse aucune chance à nos enfants le combat est tellement inégal

anonyme 18/09/2016 17:45

ce soir, je regarderai les étoiles et trouverai Esteban.
Mille pensées à ceux qui restent

Marie 18/09/2016 13:22

Au revoir petit cœur...tendres pensées pour ta famille qui continue à te chérir chaque jour.

Léa 18/09/2016 00:01

C'est bouleversant. Repose en paix Esteban, loin de toutes ces souffrances. Quelle injustice cette maladie !

Sophie 17/09/2016 23:57

Et tu es un petit garçon merveilleux Esteban. Que les étoiles te soient douces.

Myrtille Maréchal 17/09/2016 21:37

Mon dieu :'(
Petit coeur <3
Tout plein de douces pensées

Présentation

  • : Lucas, sa vie, son combat.
  • Lucas, sa vie, son combat.
  • : Le combat de Lucas, 5 ans au moment du diagnostic en 2011, contre une vilaine maladie appelée neuroblastome métastatique de stade IV (cancer pédiatrique). Un récit écrit par sa Maman au jour le jour pour partager avec vous les petits et gros soucis du quotidien tout au long de cette épreuve. Laissez un commentaire lors de vos visites ça nous fera très plaisir.
  • Contact

Recherche

Les Autres Petits Guerriers Touchés Par Le Neuroblastome