2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 22:31

Je suis à la maison ce soir, c'est Julien qui veille sur Lucas pour la nuit. J'ai retrouvé Jade l'espace de quelques heures, avec gros calin et crêpes au nutella au programme pour réchauffer nos deux petits cœurs qui en avaient bien besoin.

 

Je ne suis pas la maman courageuse dont vous parlez. Je n'ai pas le choix, on n'a pas le choix, il faut tenir et se battre aux côtés de Lucas car lui non plus n'a pas le choix et lutte de toutes ses forces pour rester en vie. Mais derrière la façade courageuse il y a la maman fragile, épuisée, effondrée, brisée, qui pleure tous les jours et qui est pétrifiée de peur car, même si je ne peux pas le concevoir, je sais qu'il est tout à fait possible qu'il ne s'en sorte pas...

 

Je n'ai toujours pas de bonnes nouvelles à annoncer ce soir. Juste pas de mauvaises nouvelles non plus... L'état de Lucas se stabilise, sur cet équilibre précaire qui peut basculer à tout moment, tel un funambule perché sur un fil au dessus du vide. Je ne me voile pas la face, je sais tout ce qui peut arriver, mais mon rôle de maman c'est d'y croire à 300% malgré tout, alors je lui répète à longueur de journée : tu vas y arriver mon champion, continue de te battre c'est toi le plus fort !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sophie, la maman de Lucas
commenter cet article

commentaires

Marie 03/02/2017 21:10

Un tout petit commentaire pour vous apporter, encore une fois, tout mon soutien. C'est si peu de choses...on aimerait tous tellement faire plus...susurrer à l'oreille de Lucas que dans les 4 coins de France des personnes pensent très fort à lui et qu'elles attendent qu'il vous refasse son plus beau sourire...encore et encore.

jocelyne 03/02/2017 17:20

Vraiment horrible de vivre un tel drame !
Toutes mes pensées vous accompagnent, je ne sais pas quoi vous dire, sinon de garder espoir.
J'ai vécu la même chose et je sais qu'il faut une sacrée volonté pour tenir encore sur ses jambes et ne pas s'écrouler. En espérant des nouvelles plus positives pour votre petit bonhomme.

Cécile 03/02/2017 16:46

Le fait de ne pas avoir le choix n'enlève rien à votre courage ,Sophie, devant lequel nous sommes tous admiratifs, et impuissants, vous soutenant par la pensée. Vos forces sont mises à rude épreuve et le seraient à moins. Ne doutez pas de faire au mieux pour Lucas...Pensées.

Sophie 03/02/2017 15:26

Qui ne serait effondrée et terrifiée ? Bien sur vous n'avez pas le choix, mais c'est néanmoins bel et bien en vous, en ce que vous êtes, que vous puisez la force de tenir, d'accompagner Lucas, d'entourer Jade et d'être la femme de Julien. Vive les soirées crêpes avec Jade, et Julien a du surement être heureux d'être avec Lucas. Step by step .. Des brassées d'ondes positives pour vous tous

Marion 03/02/2017 13:15

Bon courage Sophie dans cette terrible épreuve.
J'espère que Lucas va mieux aujourd'hui et que la soirée entre filles avec Jade s'est bien passée.
J'envoie des millions d'ondes positives à Lucas et vous souhaite à tous les 4 beaucoup de courage.

Flopinette 03/02/2017 08:20

Courage ! En effet vous n-avez pas le choix. Votre amour pour votre fils vous porte dans cette épreuve difficile. On pense à vous.

Sophie 03/02/2017 06:39

Bonjour Sophie, je suis moi aussi toujours à 300% à vous soutenir par la pensée. Si, si... vous êtes très courageuse et Lucas aussi. Cette bataille vous méritez de la gagner! Je pense bien fort à vous, Lucas et votre famille !

sophie B 03/02/2017 05:48

Bien sûr que si, vous êtes très courageuse, ne jamais baisser les bras c'est çà le courage, toujours repartir au combat, certes vous n'avez pas le choix, mais depuis 5 ans vous vous battez courageusement aux côtés de votre fils et forcez notre admiration. Quelle horrible maladie. Continuez de vous cocooner un peu avec la petite Jade, je vous embrasse.

Fanny 02/02/2017 23:36

Sophie, il est normal que vous soyez épuisée, brisée. Il n'en reste pas moins que vous êtes admirable dans votre situation, et que l'on ressent tout l'amour que vous avez pour Lucas dans vos messages. Lucas sent aussi cet amour, et cela lui donne des forces pour se battre.
Je pense à vous, à Lucas, courage !

maryline 02/02/2017 23:14

Bonsoir Sophie,

Je lis votre blog depuis quelques année déjà. Je pense fort à vous. Je vous envoie plein d'ondes positives et prie pour que Lucas s'en sorte.
Que de courage et de souffrances déjà endurées. je vous souhaite tout le meilleur!
Courage! Battez-vous encore!

Léa 02/02/2017 23:11

Je pense bien fort à vous ce soir encore. Lucas écoute maman, elle a raison tu es le plus fort et tu vas y arriver. C'est bien que vous ayez pu passer un peu de temps avec Jade, ça a du lui faire du bien et à vous aussi de rentrer un peu. Demain sera un bon jour, je le sens...

Laetitia 02/02/2017 22:56

Bonsoir , courage mon bonhomme tu es un champion tu vas y arriver !! je pense très fort à toi. Je suis tous les jours sur ton blog pour prendre de tes nouvelles. Petite question à la maman , il a quel âge a ce petit prince?bonne soirée

Mamancoeurbrise 02/02/2017 23:01

Bonsoir. Mon pti chat a 8ans . Médulloblastome haut eisque decouvert en novembre

kikie 02/02/2017 22:47

et tu as raison Sophie; il va y arriver notre Champion, il est fort. profite de ces doux moments avec Jade, puises-y des forces pour tenir encore et encore.....Je pense à Julien, Lucas et vous deux...quelle belle famille!

Sophie, la maman de Lucas 03/02/2017 22:24

Bonsoir, Lucas a 10 ans, c'est une autre maman qui vous a répondu sur l'âge de son enfant.

Laetitia 03/02/2017 00:08

Je ne comprends pas, vous avez créé le blog en 2011 Lucas avait 5 ans et vous me dites qu'il a 8 ans??

Laetitia 03/02/2017 00:01

Présentation

  • : Lucas, sa vie, son combat.
  • Lucas, sa vie, son combat.
  • : Le combat de Lucas, 5 ans au moment du diagnostic en 2011, contre une vilaine maladie appelée neuroblastome métastatique de stade IV (cancer pédiatrique). Un récit écrit par sa Maman au jour le jour pour partager avec vous les petits et gros soucis du quotidien tout au long de cette épreuve. Laissez un commentaire lors de vos visites ça nous fera très plaisir.
  • Contact

Recherche

Les Autres Petits Guerriers Touchés Par Le Neuroblastome